Devenir moniteur

Le certificat de qualification professionnelle Initiateur Voile (CQP IV)

Le stage de Formation d’aide-moniteur

Le stage de Formation d’aide-moniteur d’une durée d’une à quatre semaine  durant la saison estivale  s’adresse aux jeunes de 14 à 17 ans  ayant une certaine expérience de l’activité sportive voile légère. Issus de l’école de sport ou du club, d’une équipe de compétition locale ou stagiaires réguliers depuis plusieurs années, ces jeunes pratiquent quotidiennement les supports dériveur , planche à voile , ou catamaran depuis plusieurs années. Ils doivent cependant remplir un certain nombre de conditions.

C’est une démarche volontaire, qu’ils souhaitent mener à bien avec l’accord de leurs parents et l’assentiment de leur entraîneur.

L’objectif annoncé est de devenir moniteur de la Fédération Française de Voile à leur majorité en obtenant : Le certificat de qualification professionnelle Initiateur voile.

Ce stage gratuit est basé sur le volontariat et est soumis à une sélection physique et comportementale (esprit d’équipe, organisation, motivation)

La demande de dossier d’inscription est à effectuer au edv.chefdebase@palavaslesflots.com dès le mois de mars.

L’avant formation

Pour accéder à la formation, il faut justifier :

  • UCTl : Attestation de capacité à naviguer en autonomie et choisir sa zone de pratique (niveau technique 4 FFVoile) délivrée par un évaluateur technique habilité de la FFVoile, sur au moins un support nautique à voile (UCT n° 1),
  • UCT2: Attestation de capacité à nager 100 mètres avec passage sous un obstacle en surface d’un mètre de long délivrée par une personne titulaire d’une certification professionnelle ad hoc (UCT n° 2).
  • UCT3 : Permis de conduire d’un bateau de plaisance à moteur (côtier ou fluvial) ou titre de navigation admis en équivalence ou reconnu de niveau supérieur (UCT n° 3),
  • UCT4: Attestation en cours de validité d’une formation aux premiers secours de type PSCl ou AFPS ou

. PSMER FFVoile ou équivalents, ou certification admise en équivalence ou reconnue supérieure à ce niveau (UCT n°4),

  • D’une licence club à jour avec la mention “pratiquant” ou “compétition”

La formation

L’ INITIATEUR VOILE encadre la voile sur l’ensemble  du secteur d’activité qu’il soit public ou privé.   L’INITIATEUR VOILE exerce son activité au sein de tous les organismes affiliés ou non à la FFVoile qui proposent des activités de découverte ou de perfectionnement à la voile.

L’INITIATEUR VOILE exerce une activité d’encadrement supervisée, sur plans d’eau maritimes comme sur plans d’eau int érieurs . L’activité croisière est encadrée dans la limite de 60MN d’un abri.

Le titulaire du CQP initiateur voile a vocation à :

  • Faire découvrir l’activité voile et susciter l’envie de poursuivre la pratique en établissant une relation positive avec le milieu nautique,
  • Transmettre la technicité indispensable aux premiers niveaux d’autonomie en adéquation avec le niveau et les projets du public accueilli,
  • Garantir aux pratiquants et aux tiers les conditions d’une pratique sécurisée dans l’environnement maritime ou

 

Les publics visés par l’encadrement des titulaires du CQP INITIATEUR VOILE sont variés, depuis les jeunes enfants jusqu’aux séniors, y compris les publics scolaires. Les possibilités d’accueil de personnes en situation d’handicap sont possibles dans presque tous les clubs. Les projets menés avec les apprenants visent à développer l’exploration du milieu, les sensations de pilotage des supports nautiques ou la recherche de performance à la voile.

 

La position hiérarchique et fonctionnelle du titulaire du CQP INITIATEUR VOILE est la suivante :

 

  • Subordination à un titulaire d’une certification professionnelle des activités physiques ou sportives de niveau IV ou supérieur voile ou assortie d’un CQP INITIATEUR VOILE,
  • Subordination· technique et pédagogique auprès d’un responsable technique qualifié (RTQ), nommément désigné conformément à la réglementation des établissements d’activités physiques et sportives (APS) qui enseignent la voile (si différent du précédent).

L’INITIATEUR VOILE s’insère dans un dispositif technique et pédagogique général. Le choix des publics accueillis, des activités et des supports proposés, des moyens nautiques d’intervention, des types de groupement des pratiquants sont effectués par les responsables de la structure employeur et le superviseur (référents). De même, les zones de navigation utilisables sont définies pour lui par ces référents. Le dispositif de surveillance et d’intervention (DSI) réglementaire est prédéfini avec les moyens  adaptés  d’information,  de  surveillance,  d’alerte  et   d’intervention.
L’organisation générale, logistique et matérielle de la structure est le plus souvent prédéterminée. Le référent assure le conseil et accompagne en tant que de besoin le titulaire du CQP INITIATEUR VOILE, dans la limite maximum de 10 CQP par référent. Le référent n’est pas nécessairement présent sur le lieu d’exercice du titulaire du CQP mais peut prévoir des réunions de suivi et de bilan, ainsi que des contacts à distance avec les moyens appropriés.

Le titulaire du CQP INITIATEUR VOILE assure en autonomie la mise en oeuvre du face à face pédagogique, dans le cadre du DSI et du programme pédagogique fixé par le référent, titulaire d’une certification professionnelle des activités physiques ou sportives en voile de niveau IV ou supérieur ou titulaire d’une certification professionnelle d’encadrement des activités physiques et sportives de niveau 4 minimum adossée à un CQP INITIATEUR VOILE.

Le parcours de formation se déroule en centre et en entreprise sur une durée minimale de 160 heures pour l’ensemble des 6 unités de compétences capitalisables (UCC) permettant de sécuriser, d’animer et d’enseigner la voile. Quatre épreuves réparties tout au long de la formation permettent de valider l’ensemble des compétences.

Formation CQP IV 2020 Livret de suivi moniteur en formation Certification UCC1 Certification UCC2-3-4 Certification UCC5 Certification UCC6 Convention de stage

L’après Formation

Le CQP Initiateur voile est en droit d’encadrer des publics scolaires primaires:

Contrairement au CQP AMV où l’exclusion de l’encadrement du public scolaire était clairement précisée, le CQP initiateur voile peut lui encadrer tout public; dans la rédaction des textes aujourd’hui tout ce qui n’est pas interdit et de fait autorisé!

Pour rappel, le Règlement du CQP ainsi que le Résumé descriptif de la certification du RNCP précisent :

« Les publics visés par l’encadrement des titulaires du CQP INITIATEUR VOILE sont variés, depuis les jeunes enfants jusqu’aux séniors, y compris les publics scolaires. Les possibilités d’accueil de personnes en situation d’handicap sont possibles dans presque tous les clubs. Les projets menés avec les apprenants visent à développer l’exploration du milieu, les sensations de pilotage des supports nautiques ou la recherche de performance à la voile. »

Afin d’officialiser d’un point de vue réglementaire cette prérogative à l’encadrement du public scolaire, une seule démarche administrative est obligatoire, celle de demande de carte professionnelle. (télé déclaration via www.e aps.sports. gouv.fr }

Le Décret n° 2017-766 du 4 mai 2017 relatif à l’agrément des intervenants extérieurs apportant leur concours aux activités physiques et sportives dans les écoles maternelles et élémentaires publiques précise ensuite le reste : Il prévoit en effet que « Sont réputées agréées les personnes mentionnées à l’article L. 212-1 du code du sport dès lors qu’elles sont titulaires d’une carte professionnelle en cours de validité délivrée dans les conditions prévues à l’article R. 212-86 du même code».

Il faut en revanche que les CQP AMV qui souhaitent encadrer le scolaire demandent leur équivalence au CQP IV afin de voir leurs prérogatives élargies